Savoir-pouvoir ou pouvoir savoir ?

Jeudi 3 mars 2016, j’aurai le plaisir d’intervenir dans le séminaire de recherche de l’axe 4 « Innovations » (argument | carnet) de l’IRHiS, animé par  Gabriel Galvez-Behar Élodie Lecuppre-Desjardin :

« L’axe « Innovations » de l’IRHiS développe une réflexion historique sur les dimensions économiques et politiques, techniques et culturelles de l’innovation appréhendée dans la longue durée. Par les changements – voire les bouleversements – qu’elle implique, l’ innovation suscite l’intérêt ou la méfiance des institutions politiques, qu’il s’agisse des États, de l’Église ou des groupements professionnels, par exemple. Aussi renvoie-t-elle à la question de sa validation politique comme condition même de son existence. C’est cette question qui sera au centre du séminaire de cette année » (source)

Pour l’année 2015-2016, les travaux du séminaire sont organisés autour du triptyque  » Innovation, politique et autorité » (programme 2015-2016).

Après Jérémie Barthas sur les innovations constitutionnelles de Machiavel, Jean-Baptiste Santamaria sur les fondations d’institutions de la fin du Moyen Âge et Audrey Millet sur l’innovation dans les fabrique du milieu du 18e au milieu du 19e siècle, je proposerai un exposé intitulé :

Savoir-pouvoir ou pouvoir savoir ?
Innovations techniques et comptage des agents publics
(XIXe – XXe siècles)

En revenant sur la question du « comptage des fonctionnaires », j’aborderai la question du « gouvernement par les nombre » en soulignant le rôle des innovations techniques, en l’occurrence celui des machines  à calculer, dans la réalisation des recensements. S’il est courant de faire des statistiques un instrument d’action publique, voire un outil de contrôle social, on ne saurait faire l’économie d’une analyse de leurs conditions de production et d’usage. Quitte à découvrir au passage que, si l’État doit compter pour gouverner, il lui arrive aussi de gouverner sans compter, voire de compter sans gouverner…

03-03-2016_IRHiS

Salle de réunion de l’IRHiS – Bâtiment A – Plan d’accès (PDF)
Université Lille 3 – Domaine universitaire du Pont de Bois
BP 60149 – 59653 VILLEN
EUVE D’ASCQ

__

Crédit image de une : « Hollerith Census Machine pantograph » en cc sur Flickr by Marcin Wichary


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *