[À lire ailleurs] Note de Romain Ducoulombier sur les effectifs du PCF

"Compte moi si tu peux"Je vous recommande la lecture d’une note publiée à la fois sur le carnet de recherche de l’ANR paprik@2F et sur le site du collectif Fragments sur les temps présents :

« Compte-moi si tu peux : la question des effectifs du PCF »
par Romain Ducoulombier (lire ici ou )

L’auteur y replace la question du dénombrement des effectifs d’un parti politique (ici le PCF) dans une problématique d’ensemble qui nécessite de prendre au sérieux la question de l’usage des chiffres et de ses effets. Le propos ne pourra qu’intéresser les lecteurs et lectrices de ce carnet, comme en témoigne l’extrait suivant :

« Cette approche positiviste de l’influence doit être tempérée par des réflexions plus contemporaines des historiens sur la mise en coupe réglée des opinions et des populations par leur description statistique. On peut la résumer ainsi : croyant se décrire, les partis et les organisations politiques modernes se constituent en se décrivant. La gouvernance des masses réclame d’abord d’y opérer des classements, par le recours massif au fichage. L’existence de partis politiques en France est récente et la construction de leurs techniques de comptage est inachevée dans les années 1900. Le Parti communiste prolonge là encore l’expérience socialiste. La production de chiffres vise également à démontrer la scientificité du choix communiste. Mais le PCF élabore surtout son propre portrait bureaucratique sous l’influence nouvelle des pratiques bolcheviques en matière d’évaluation du rendement révolutionnaire.

Au-delà de leur véracité, se pose ainsi la question de la valeur et de l’usage des chiffres. La production d’indicateurs par tout agent pour évaluer sa propre activité est un élément essentiel des organisations bureaucratiques modernes et un champ historiographique nouveau. » (Lire l’intégralité du billet)

PrendreSaCarte 1920-2009L’auteur renvoie à « la meilleure synthèse sur ce sujet épineux » : Roger Martelli, Prendre sa carte 1920-2009. Données nouvelles sur les effectifs du PCF, Bobigny, Fondation Gabriel Péri/Département de la Seine-Saint-Denis, 2010.

Étude dont une version PDF se trouve être en libre accès sur le site de la fondation Gabriel Péri.


Une réflexion au sujet de « [À lire ailleurs] Note de Romain Ducoulombier sur les effectifs du PCF »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *