L’invention de la statistique des fonctionnaires (1890-1930)

Sociologie du travailUn bref billet pour signaler la mise en ligne de « Compter. L’invention de la statistique des fonctionnaires en France (années 1890-années 1930)« .

En cliquant sur ce lien vous pourrez accéder à la version auteur, en libre accès, de cet article paru dans : Philippe Bezes & Odile Join-Lambert (dir.), « Comment se font les administrations« , Sociologie du travail, 52(2), avril-juin 2010, 212-233.

Résumé de l’article :

Cet article propose d’étudier l’invention de la statistique des fonctionnaires dans la France des années 1890-1930. Construite aux marges de l’État, cette mesure est alors le fruit de logiques militantes et/ou professionnelles, assez largement désynchronisées de l’élaboration ou la mise en œuvre de politiques de réduction des effectifs. Trois phases se succèdent : à l’aube du XXe siècle, on compte d’abord les fonctionnaires pour dénoncer le « fonctionnarisme » et la « dépopulation » ; au cours de la décennie qui précède la Grande Guerre, il s’agit surtout de promouvoir une expertise statisticienne ; dans l’entre-deux-guerres, enfin, de fortes compressions sont mises en œuvres, alors que la statistique des fonctionnaires est mise entre parenthèses. Une focalisation sur cette période, par une approche soucieuse des modalités de fabrication et d’usage du nombre des fonctionnaires, permet d’éclairer sous un nouveau jour un discours persistant, et néanmoins paradoxal : on ignorerait combien il y a de fonctionnaires en France, tout en affirmant qu’ils sont trop nombreux.

Lire un compte rendu du numéro ici – la version éditeur est accessible, sur abonnement, en cliquant icisommaire complet du numéro.


Émilien Ruiz

Assistant professor au Centre d'histoire de Sciences Po

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.