Tous les articles par Émilien Ruiz

Maître de conférences à l’Université de Lille 3 | En savoir plus…

Le rapport Tourret et le « fonctionnaires bashing »

Hier matin, je recevais un e-mail de Laurent Martinet, journaliste à l’Express, qui souhaitait savoir si j’avais un commentaire à faire sur les propositions du député radical de gauche du Calvados, Alain Tourret, concernant les fonctionnaires. Je m’y suis donc intéressé de plus près – je n’avais lu que quelques brèves car le rapport n’avait pas encore été présenté officiellement – et je n’ai pas été déçu…

Rapport Tourret
Cliquez pour consulter le rapport en PDF

Vous pouvez trouver mon extrêmement modeste contribution à l’article de Laurent Martinet ici, mais comme j’avais pris quelques notes supplémentaires, autant les partager ici en élargissant un peu le sujet au traitement médiatico-politique récent des questions ayant trait à la Fonction publique – car il y a (malheureusement) de quoi faire… Continuer la lecture de Le rapport Tourret et le « fonctionnaires bashing »

Rationalisation, décentralisation, libéralisation ? Le NPM et la question des effectifs de l’État (5)

Quel que soit le niveau d’assimilation des idées défendues par les tenants du NPM, il semble – et le rappel est systématique – qu’il n’y a pas eu, en France, de réformes d’une ampleur spectaculaire, similaire à celles observées pour la Grande-Bretagne ou d’autres pays (voir le billet précédent). Toutefois, on assiste à des changements importants, en amont desquels l’influence du NPM, qu’elle soit revendiquée ou non, n’est pas totalement absente. Continuer la lecture de Rationalisation, décentralisation, libéralisation ? Le NPM et la question des effectifs de l’État (5)

Conservatismes en mouvement. France, Grande-Bretagne, États-Unis, 1930-1990

Ce séminaire de recherche animé par Marc Olivier Baruch, Clarisse Berthezène et Jean-Christian Vinel reprendra le 14 novembre 2014.

Le 12 juin 2015 13 mars 2015, j’aurai le plaisir d’y proposer un exposé intitulé : « Les effectifs de l’État comme problème politique au vingtième siècle, éléments pour une comparaison France / Grande-Bretagne / États-Unis« .

Présentation du séminaire

« Le séminaire a pour ambition d’utiliser l’objet « conservatisme » comme terrain d’analyse d’une histoire transnationale du politique. Il s’agira, à travers une série d’études de cas, de répondre à deux séries d’enjeux méthodologiques : Continuer la lecture de Conservatismes en mouvement. France, Grande-Bretagne, États-Unis, 1930-1990

Ma pauvre Lucette… les chiffres, on leur fait dire s’qu’on veut !

#OuPas! Comme dirait l’autre…

Je fais une petite veille sur twitter sur l’expression « Trop de fonctionnaires » ainsi que sur le seul mot « fonctionnaires« . Pour tout vous dire, cette veille je ne la fait pas vraiment sérieusement et je la suis de moins en moins régulièrement, le contenu est très répétitif, parfois extrême(droite-)ment violent et, finalement, peu intéressant. On voit, par exemple, le grand succès de la citation attribuée à Clemenceau, « la France est un pays fertile, on y plante des fonctionnaires, il y pousse des impôts »1

Il y a toutefois un petit intérêt à jeter un œil à ces fils de temps en temps : ils permettent de voir les informations (réelles ou fantasmées) qui circulent le plus, et de percevoir une partie des arguments anti-fonctionnaires qui ont le plus de succès (les arguments pro-fonctionnaires… sont très très rares) Continuer la lecture de Ma pauvre Lucette… les chiffres, on leur fait dire s’qu’on veut !

  1.  Expression que les lobby anti-fiscalistes aiment citer au point d’en faire un billet de blog à elle seule ou qu’un journaliste (souvent mieux inspiré) a pu, il y a longtemps, qualifier de « magnifique d’intelligence et de concision…« . Pour lire quelque chose de vraiment remarquable d’intelligence sur les impôts, je vous recommande plutôt les livres de Nicolas Delalande (Les batailles de l’impôt. Consentement et résistance de 1789 à nos jours et, avec Alexis Spire, Histoire sociale de l’impôt []

Statistiques et transformations de l’État en longue durée : intervention au CSO

CSO_logoLe 17 octobre prochain, entre 10h et 12h, j’aurai le plaisir d’intervenir dans le cadre du séminaire doctoral hebdomadaire du Centre de sociologie des organisations (CSO) :

« Le séminaire doctoral hebdomadaire a vocation à favoriser les échanges entre tous les chercheurs et les doctorants du laboratoire autour des différents axes de recherche du CSO. Continuer la lecture de Statistiques et transformations de l’État en longue durée : intervention au CSO

Retour sur « l’anachronisme des séries longues »

Comme indiqué dans la brève publiée le 29 septembre, j’interviendrai demain aux « lundis de l’Ined » pour un exposé intitulé Quantification et longue durée. L’exemple du nombre des fonctionnaires (France, 19e-20e siècles). L’objet de cette communication sera de présenter, à partir de ma thèse, le cadre analytique que j’ai mobilisé pour proposer un dépassement de l’alternative qui consiste à considérer sans distance critique ou à rejeter sans autre forme de procès l’usage des sources statistiques historiques pour construire des séries longues. Continuer la lecture de Retour sur « l’anachronisme des séries longues »

Quantification et longue durée : intervention aux lundis de l’INED

LogoINEDLe 6 octobre prochain, de 11h30 à 12h30, j’aurai le plaisir de faire une intervention dans le cadre des lundis de l’INED :

« D’octobre à juin, l’Ined organise un séminaire hebdomadaire. Lieu d’échanges scientifiques pluridisciplinaires autour d’une grande diversité de questions de population, des chercheurs de l’Institut ou des invités extérieurs y présentent leurs travaux qui sont discutés par un pair.  Continuer la lecture de Quantification et longue durée : intervention aux lundis de l’INED

« Agencification » et compressions de personnel. Le NPM et la question des effectifs de l’État (4)

Dans les trois premiers billets de cette série, il s’agissait principalement de cerner les enjeux théoriques et les discours des contemporains concernant le new public management et son rapport à la question des effectifs. Comme annoncé dans le billet précédent, ce quatrième billet vise à se placer du côté des pratiques afin de tenter de mieux cerner le rôle du NPM sur les réformes mises en œuvre et sur l’évolution des effectifs de l’État dans divers pays (Grande-Bretagne, États-Unis, Canada, Suisse et Québec) au cours des années 1980 et 1990. Continuer la lecture de « Agencification » et compressions de personnel. Le NPM et la question des effectifs de l’État (4)

La diffusion française des savoirs managériaux. Le NPM et la question des effectifs de État (3)

L’organisation de la diffusion internationale du new public management dans les années 1980-1990, est « assez bien connue désormais»1, et le rôle majeur de l’OCDE à travers le programme SIGMA (pour « Soutien à l’amélioration des institutions publiques et des systèmes de gestion ») est communément admis. Toutefois, après notre petit détour dans les années 1920 et la diffusion des préconisations « organisatrices », il me semble utile de revenir ici, pour ce troisième billet de la série, sur les différentes étapes qui ont conduit à la diffusion des savoirs managériaux et du NPM en France depuis la Libération. Continuer la lecture de La diffusion française des savoirs managériaux. Le NPM et la question des effectifs de État (3)

  1. Jean-Michel Eymeri, «  La gouverne au miroir du néo-management public. Libres propos sur les gouvernements élus, les fonctionnaires gouvernants et l’activité gouvernante aujourd’hui », PMP, Vol. 23, n°3, 2005, p.4 []

Un détour par les années 1920. Le NPM et la question des effectifs de l’État (2)

Après un premier billet consacré à une synthèse de la genèse et des principes du NPM, et avant de revenir sur la diffusion des savoirs managériaux en France, je poursuis ici ma série concernant les relations entre new public management et question des effectifs de l’État. L’objectif de ce second billet est de questionner la nouveauté du NPM à travers un petit détour par un examen de la « doctrine administrative » dans l’entre-deux-guerres.

En effet, tant les discours relatifs à la nécessaire amélioration de l’efficacité de l’État, que la promotion d’une importation des méthodes de gestion du secteur privé à l’administration ou les propositions concernant une application de la comptabilité des entreprise à celle de l’État, ne sont pas nés avec le NPM. Continuer la lecture de Un détour par les années 1920. Le NPM et la question des effectifs de l’État (2)