Auteur : Émilien Ruiz

Le new public management et la question des effectifs de l’État (1) 0

Le new public management et la question des effectifs de l’État (1)

À partir d’une première revue de littérature, ce billet (premier de ce que j’espère être une série de deux ou trois) vise à questionner le rapport de cette « doctrine » à la question des effectifs de l’État après avoir exposé quelques éléments relatifs à la genèse et aux principes généraux du  NPM.

4

Quelles sources de démographie historique à l’ère du “big data” ?

Dans le cadre de mes travaux actuels, j’ai besoin de statistiques concernant la répartition annuelle de la population française par département, sexe et âge depuis 1946. À l’heure où les big-open-data-et-des-bases-de-données-accessibles-en-un-clic sont à la mode1 rien de plus simple me direz-vous ? Eh bien pas tant...

Le “nombre des fonctionnaires” entre doutes statistiques et certitudes politiques 0

Le “nombre des fonctionnaires” entre doutes statistiques et certitudes politiques

Le 26 mai 2014, j’aurai le plaisir de participer à la seconde journée d’étude organisée par Florence Jany-Catrice et Béatrice Touchelay à Lille dans le cadre du programme “ADA-STAT” (cliquez sur l’image ci-contre pour agrandir l’affiche) : L’argument statistique à l’heure du doute. Construction, usages...

Entretien publié sur Chercheurs d’actu 0

Entretien publié sur Chercheurs d’actu

J’ai répondu à quelques questions d’Olivier Monod pour Chercheurs d’actus. Cet entretien a été publié sous le titre “Moins de fonctionnaires, moins bien payés, une situation inédite“. Chercheurs d’actu est un projet créé par Olivier Monod qui vise à éclairer l’actualité par les résultats de...

4

Des fonctionnaires moins nombreux et moins payés ?

Hier soir, l’INSEE diffusait sur les réseaux sociaux les résultats de son enquête sur le nombre des agents des trois versants de la fonction publique de la façon suivante : Le traitement de cette actualité immédiate entre en écho avec au moins deux billets récents...

1

“Les fonctionnaires”, ça n’existe pas…

Il s’agit de revenir sur la confusion autour de la question de ce nombre de “fonctionnaires” qui aurait augmenté ou non selon que l’on considère la “fonction publique de l’État”, “les agents des opérateurs de l’État”, “la fonction publique territoriale” ou la “sphère de la fonction publique” – chacune de ces dénominations n’étant pas utilisée ici sans contradictions…

Qu’est-ce qu’une statistique officielle ? 2

Qu’est-ce qu’une statistique officielle ?

La réponse à cette question pourrait paraître simple : une statistique officielle, c’est une statistique produite par un organisme officiel. Dès lors, la publication d’un tableau de chiffres dans un volume produit par un organisme d’État serait l’expression d’une mesure étatique d’un phénomène, l’expression d’un “savoir d’État” en somme. L’objet de ce billet est de montrer, à partir de l’exemple des fonctionnaires, qu’en réalité les choses sont un peu plus compliquées…

Émile Durkheim et la croissance de l’État à la Belle époque 0

Émile Durkheim et la croissance de l’État à la Belle époque

Plusieurs auteurs l’ont déjà souligné, Émile Durkheim ne produisit jamais d’étude spécifique de l’État. La question de sa nature et de “sa latitude d’action face au changement social” est toutefois centrale dans l’œuvre du fondateur de “l’école française de sociologie”. Ce billet revient sur l’importance de la pensée durkheimienne de l’État dans les profonds renouvellements à l’œuvre autour des années 1900.

L’invention de la statistique des fonctionnaires (1890-1930) 0

L’invention de la statistique des fonctionnaires (1890-1930)

“Cet article propose d’étudier l’invention de la statistique des fonctionnaires dans la France des années 1890-1930. Construite aux marges de l’État, cette mesure est alors le fruit de logiques militantes et/ou professionnelles, assez largement désynchronisées de l’élaboration ou la mise en œuvre de politiques de réduction des effectifs.”

“L’argumentation statistique à l’heure du doute” (MESHS de Lille) 0

“L’argumentation statistique à l’heure du doute” (MESHS de Lille)

Prolongeant le projet émergent “Statistique et démocratie” coordonné par Florence Jany-Catrice et Béatrice Touchelay en 2012-2013, et faisant écho à la journée de séminaire ADA de mars 2013 qu’elles ont organisée avec Isabelle Bruno (Lille2, CERAPS) intitulé “De la politique des grands nombres à la politique du chiffre…”, le séminaire ADA-Stat. organisé en 2014 sous la forme de trois journées d’études (7 avril, 26 mai et octobre) vise à continuer à s’interroger sur la signification des statistiques et à tenter d’en améliorer les usages

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search