Étiqueté : passé/présent

0

Un article à lire dans La vie des idées

Paraît aujourd’hui sur La vie des idées une remise en perspective historique et comparative de la proposition du candidat « LR » à la présidence de la république : est-il vraiment possible de réduire massivement le nombre des fonctionnaires ? Oui : à condition d’une remise en...

1

Ma pauvre Lucette… les chiffres, on leur fait dire s’qu’on veut !

#OuPas! Comme dirait l’autre… Je fais une petite veille sur twitter sur l’expression « Trop de fonctionnaires » ainsi que sur le seul mot « fonctionnaires« . Pour tout vous dire, cette veille je ne la fait pas vraiment sérieusement et je la suis de moins en moins régulièrement,...

Entretien publié sur Chercheurs d’actu 0

Entretien publié sur Chercheurs d’actu

J’ai répondu à quelques questions d’Olivier Monod pour Chercheurs d’actus. Cet entretien a été publié sous le titre « Moins de fonctionnaires, moins bien payés, une situation inédite« . Chercheurs d’actu est un projet créé par Olivier Monod qui vise à éclairer l’actualité par les résultats de...

1

« Les fonctionnaires », ça n’existe pas…

Il s’agit de revenir sur la confusion autour de la question de ce nombre de « fonctionnaires » qui aurait augmenté ou non selon que l’on considère la « fonction publique de l’État », « les agents des opérateurs de l’État », « la fonction publique territoriale » ou la « sphère de la fonction publique » – chacune de ces dénominations n’étant pas utilisée ici sans contradictions…

La gauche, le nombre des fonctionnaires et la revalorisation des traitements 4

La gauche, le nombre des fonctionnaires et la revalorisation des traitements

Comprendre le rapport de la gauche au pouvoir à la question des fonctionnaires impose de chercher à dépasser la dichotomie entre les « chouchous du pouvoir » d’un côté et « les fonctionnaires trahis par la gauche » de l’autre. Pour cela, il me semble utile de procéder à quelques rappels de situations historiques au cours desquelles des gouvernements de gauche ont tenté de répondre à la tension entre effectifs et traitements.